Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 00:19

Philippe Barraqué, musicologue, musicothérapeute, fondateur de la thérapie vocale, est l'invité de l'émission Au-delà du miroir à propos de son dernier livre Mantras de guérison paru aux éditions Guy Trédaniel.

Un parcours riche et atypique, aux confins de l'ésotérisme, de la science des mantras et de l'ethnomusicologie, Philippe Barraqué retrace pour nous le chemin vibratoire et divin de ces formules répétitives que sont les mantras, à la fois slogans, courtes prières et syllabes énergétiques utilisés à des fins thérapeutiques et spirituelles. 

  • A écouter en live lundi 8 mai 2017 de 21h à 22h sur idFM98, Au-delà du miroir de Joëlle Vérain - ou en replay : www.idfm98.fr

c2017. Le blog de thérapie vocale - Tous droits réservés.

Repost 0
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 14:29

 

 

 

 

 

 

Une savante exploration sur l'histoire du diapason et ses propriétés d'éveil. Thérapeutique ou pas? Philippe Barraqué, musicothérapeute, nous donne son avis éclairé et musicologique sur le La 432 Hz.

A lire et à vibrer sur REZOZEN : http://www.rezozen.com/articles/fiche/227/Le-diapason-naturel-432hz-quelle-aventure-Par-Philippe-Barraque

Blog de thérapie vocale - Tous droits réservés

Repost 0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 00:43
Philippe Barraqué, musicothérapeute
Philippe Barraqué, musicothérapeute

C'est toujours un plaisir d'apprendre que les articles de mes différents blogs me classent dans le top10 des auteurs santé français les plus partagés sur les réseaux sociaux (mars 2015).

Merci aux internautes qui me suivent, en toute indépendance, simplement pour apporter de l'information à celles et ceux qui en ont besoin. (source Paperblog) https://twitter.com/paperblog_fr/status/584008336951136257

www.stop-acouphenes.fr - La référence en thérapie sonore recommandée par les ORL

www.sophro-acouphenes.fr - Une séance de sophrologie anti-acouphènes

www.yogaduson.info - Toutes les techniques pour pratiquer le yoga du son

www.planetevoix.net - Tous les possibles de la voix et de la thérapie vocale

Blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés -

Repost 0
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 02:25
La voix a un effet positif sur le coma - Philippe Barraqué

Parler ou chanter, quand on est au chevet d'une personne dans le coma, facilite sa phase de réveil.

C'est ce qu'affirme Theresa Pape, une chercheuse en neurosciences de l'université Northwestern aux Etats-Unis.

En faisant entendre des enregistrements de voix de proches à des patients dans un état de coma depuis plus d'un mois, elle a constaté qu'au bout de six semaines de traitement sonique, huit patients sur les quinze traités, présentaient une amélioration de leurs réactions physiques à des stimuli sensoriels. Chaque séance durait dix minutes et était répétée quatre fois par jour.

Theresa Pape a ainsi pu démontré que la parole, et de manière générale, toute pratique stimulante par la voix, a un effet positif sur le coma et favorise l'apparition plus précoce de signes d'éveil. "C'est une première étape cruciale dans le retour à la conscience complète", conclut la chercheuse.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, thérapeute vocal, expert santé

Blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 16:04
Fréquences des élixirs floraux et minéraux
Fréquences des élixirs floraux et minéraux

Ecouter de la musique classique, et en particulier Mozart, agirait sur l’activité génétique impliquée dans la sécrétion de la dopamine, l’hormone du plaisir et de la récompense.

Toutefois, les chercheurs finlandais de l’Université d’Helsinki qui ont réalisé ses recherches à partir du Concerto n°3 en Do majeur du célèbre Wolfgang Amadeus, n’ont détecté cet effet que sur des patients ayant « travaillé » leur oreille. Ils avaient pour cela recruté 48 personnes entre 18 et 73 ans ayant une aptitude musicale amateur ou professionnelle. Ceux-ci ont écouté dans un auditorium un extrait d’une durée de 20 minutes de cette œuvre mozartienne.

En effet, des travaux de recherche antérieurs ont pu démontrer qu’une vingtaine de minutes d’écoute suffisent pour obtenir un effet notable sur l’activité des neurotransmetteurs. On sait que certaines musiques ont de multiples actions bénéfiques sur la structuration et le fonctionnement du cortex cérébral. L’imagerie cérébrale en PET scan a mis en évidence des changements du flux sanguin cérébral pendant l’audition musicale. L’utilisation de la musicothérapie dans certains services hospitaliers favorise également la régulation des émotions et l’augmentation du sentiment de plaisir. Ainsi, grâce à ces stimulations soniques positives, la douleur du patient, l’inconfort de la maladie, diminuent en intensité.

Les chercheurs finlandais, dirigés par la généticienne Irmä Järvelä, se sont particulièrement intéressés aux mécanismes moléculaires et biologiques engendrés par l’écoute de musique classique. Des analyses sérologiques ont été faites avant et après l’audition afin de déterminer le profil et l’activité de ces gènes. Un groupe témoin d’une quinzaine de personnes s’est prêté une seconde fois à l’expérience pendant vingt minutes mais cette fois sans écouter de musique. Des prélèvements de sang ont également été réalisés. A la lecture des résultats, les chercheurs ont constaté que l’expression des gènes du groupe « musique » était différent de celle du groupe témoin, mais uniquement chez les musiciens les plus expérimentés. L’activité génétique était parfois surexprimée, notamment par la dopamine que l’on qualifie d’hormone du plaisir mais qui entre aussi dans les mécanismes de contrôle du mouvement. Rappelons que la dopamine est plus connue pour ses bienfaits sur notre équilibre psychique mais qu’en excès sur certains récepteurs cérébraux, elle provoque des accès de schizophrénie.

Les scientifiques ont également noté la présence dans le sang d’alpha-synucléine, une protéine des terminaisons neuronales présynaptiques. Ses agrégats insolubles se retrouvent dans les corps de Lewy, des fibrilles caractéristiques des maladies neuro dégénératives comme la maladie de Parkinson.

Les conclusions de ces recherches sur l’interaction de la musique sur l’activité des gènes du cerveau montrent à l’évidence son rôle neuro-protecteur, si toutefois elle est pratiquée comme une gymnastique cérébrale quotidienne mise au service de votre créativité. Si vous avez la chance de pratiquer un instrument de musique, soyez toujours conscient qu’il est le prolongement de votre corps, une entité à part entière qui peut compenser bien des désordres physiques ou psychiques.

En un mot, faites de la musique pour garder votre cerveau musicien à son top niveau et à défaut, écoutez intensivement du classique pour préserver vos neurones et vos oreilles !

Philippe Barraqué, musicothérapeute, thérapeute vocal, expert santé

Des soins par le son - CD de Philippe Barraqué : La Voix qui guérit (3 tomes), Fréquences pures de guérison (2 tomes) - www.planetevoix.net

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 01:39
La voix intérieure selon Osho - Philippe Barraqué

Vous avez une silencieuse petite voix, inaudible, et dans la foule des voix qui vous ont été imposées, c'est presque impossible de la découvrir. D'abord vous devez vous débarrasser de tous ces bruits, parvenir à une certaine qualité de silence, de paix, de sérénité. Alors seulement, vous découvrirez, par surprise, que vous avez aussi votre propre voix.

Elle avait toujours été là comme un courant sous-terrain. Observez à l'intérieur de vous : c'est la voix de qui ? C’est celles de vos parents ou de votre professeur. Ces voix sont toutes différentes. Il y a juste une chose que vous ne trouverez pas facilement : votre propre voix. Elle a toujours été réprimée. On vous a dit d'écouter vos aînés. On ne vous a jamais dit d'écouter votre propre cœur. A moins que vous ne trouviez votre inclination naturelle, votre vie sera une longue, longue tragédie, du berceau à la tombe. Les seuls qui ont été heureux sur terre sont ceux qui ont vécu en accord avec leur propre intuition et qui se sont rebellés contre la volonté des autres de leur imposer leurs idées. Aussi valables que soient ces idées, elles sont inutiles parce que ce ne sont pas les vôtres. La seule idée valable est celle qui surgit en vous, grandit en vous, s'épanouit en vous.

Alors, quoique vous fassiez, pensiez, décidiez, demandez-vous : est-ce que ceci vient de moi ou est-ce un autre qui parle ? Vous serez surpris quand vous reconnaîtrez la véritable voix. Peut-être ce sera celle de votre mère, vous l'entendrez à nouveau parler, ou de votre père. Il ne sera pas difficile de les reconnaître. Elles sont enregistrées en vous exactement comme elles vous ont été données pour la première fois : le conseil, l'ordre, la discipline ou le commandement. Vous pouvez retrouver beaucoup d’autres voix de proches, d’amis, de parents, etc. Ce n'est pas la peine de lutter. Il faut simplement savoir que ce n'est pas votre voix mais celle d'un autre. Quel que soit cet autre vous savez que vous n'allez pas l'oublier. Quelles que soient les conséquences, bonnes ou mauvaises, vous êtes maintenant décidé à revenir à vous-même, à être mature. Vous êtes suffisamment resté enfant. Vous êtes suffisamment resté dépendant. Vous avez écouté toutes ces voix et leur avez suffisamment obéi. Elles vous ont mené où ? Dans un gâchis.

Une fois que vous avez identifié à qui appartient cette voix, remerciez la personne, demandez-lui de vous laisser tranquille et dites-lui au revoir. La personne qui vous a transmis le son de sa voix n'était pas votre ennemie. Ses intentions n'étaient pas mauvaises, mais ce n'est pas une question d'intention. La question est qu'elle vous imposait quelque chose qui ne venait pas de votre source intérieure. Quelque chose qui vient de l'extérieur fait souvent de vous un esclave psychologique. Une fois que vous avez clairement dit à une de ces voix "laisse-moi tranquille", votre relation à elle, votre identité avec elle, est rompue. Elle était capable de vous contrôler parce que vous pensiez que c'était votre voix. Toute sa stratégie se basait sur l'identité. Maintenant vous savez que ce ne sont pas vos pensées, ni votre voix, c'est quelque chose d'étranger à votre nature. Le reconnaître suffit.

Débarrassez-vous des voix qui ne sont pas les vôtres et rapidement vous serez surpris d'entendre une petite voix tranquille que vous n'aviez jamais entendue avant. Vous reconnaîtrez soudain qu’il s’agit de votre voix véritable. Elle a toujours été là, mais c'est une très silencieuse petite voix qui a été réprimée quand vous étiez un tout petit enfant. La voix était très faible, juste un germe, et il était couvert par des tonnes d’impuretés.

Découvrez votre voix et suivez-la sans peur. Quel que soit où elle vous guide, elle vous mène au but de votre vie, à votre destinée. C'est seulement là que vous trouverez l'accomplissement, la satisfaction. C'est seulement là que vous vous épanouirez, et avec cet épanouissement vient la connaissance.

(Librement adapté des enseignements d'Osho)

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie

www.planetevoix.net

www.yogaduson.info

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 16:19

Véritable alternative à un yoga purement "physique", le Yoga du son nous convie à explorer nos résonances, nos rythmes internes et nos souffles. Cette thérapie non verbale et méditative est fondée sur des techniques énergétiques douces et anti-stress sollicitant la respiration, l'écoute, les postures, le "OM" universel et le chant harmonique.

Les bénéfices de ces pratiques sont nombreux, du renforcement des capacités mentales à la résistance accrue aux maladies. Que l'on soit débutant ou plus avancé, chaque étape du Yoga du son nous aide à rétablir l'harmonie de l'être et à trouver l'accord juste avec nous-même.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, fondateur de la thérapie vocale et de la méthode La Voix qui guérit donnera une conférence sur les bienfaits du Yoga du son dans l'amphithéâtre du Salon Vivez nature, le samedi 18 octobre à 16h30 (Paris19). Des pratiques soniques et mantriques rempliront le lieu de leurs harmoniques et de leurs énergies. Venez nombreux avec votre voix, vos résonances, votre chant à partager ensemble.

- La conférence sera suivie d'une dédicace où nous pourrons échanger, sur le stand des éditions Trédaniel

- Livre (+CD) "Le Yoga du son - Conseils pratiques pour chanter vos énergies", Philippe Barraqué, Guy Trédaniel éditeur

- www.yogaduson.info

- www.planetevoix.net

Salon " Vivez Nature " Grande Halle de la Villette Porte de Pantin (Paris 19). M° ligne 5 - Bus lignes 75, 151, 684 - Tram T3 - Parking Villette nord

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Conférence Le yoga du son Philippe Barraqué Salon Vivez nature
Repost 0
therapievocale - dans santé
commenter cet article
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 16:39

Notre expert Philippe Barraqué pour France Dimanche : "On peut se servir de sa voix pour soulager des souffrances physiques ou psychologiques. Le chant est l'allié de notre épanouissement". Philippe Barraqué, musicothérapeute, coach vocal. Pour en savoir plus : www.planetevoix.net

Certains fredonnent sous la douche, d'autres vocalises à tue-tête et ils ont raison. car pousser la chansonnette est excellent pour le corps et l'esprit. La preuve!

Des émissions comme Nouvelle star, The Voice ou Star academy passionnent petits et grands, et les chorales ont le vent en poupe. Le chant sous toutes ses formes a même fait son entrée dans les maisons de retraite et s'entend de plus en plus à l'hôpital : des ateliers et des spectacles sont proposés aux patients, avec notamment les Soignants chanteurs, qui se déplacent au chevet des enfants malades. Les stars de la chanson française s'y mettent aussi avec l'association Les voilà! qui offre des concerts intimistes à ceux qui sont hospitalisés. En mai, la Semaine du chant et de la musique rythmera la vie des personnes âgées dans les établissements gériatriques (...).

Remède anti-crise, chanter apaise les patients. Et que l'on soit doué ou pas, cet exercice apporte un soulagement indéniable à tout âge et présente des vertus parfois surprenantes.

Lutte contre la maladie

Certains patients atteints de cancer le constatent : pratiquer le chant (ou un instrument) à l'hôpital peut faciliter la guérison. Faby Perier, auteur-interprète, en est un excellent exemple : en 2008, après l'annonce de son cancer, elle a décidé de se battre grâce à la musique, en commençant par écrire une chanson sur sa maladie, plutôt que de se laisser aller au désespoir. Aujourd'hui, elle est en rémission.

Combat la douleur

"Des scientifiques ont montré que le chant pratiqué en préopératoire permet de réduire les saignements et la quantité d'anesthésique durant une opération", affirme notre expert, Philippe Barraqué. Car cette pratique fait vibrer l'intérieur du corps : il s'agit d'une sorte de massage thérapeutique interne, qui recèle un grand pouvoir de relaxation, utile dans le traitement de la douleur.

Dope les défenses

Des chercheurs de l'institut d'éducation en musique de l'université de Francfort, en Allemagne, ont démontré que le chant stimulerait notre système immunitaire et nous aiderait à nous protéger des infections. Ils ont prélevé des échantillons de sang parmi les membres d'une chorale professionnelle, avant et après une répétition d'une heure du Requiem de Mozart. Ils ont ensuite analysé les taux d'immunoglobulines A (des anticorps qui protègent l'organisme des infections des muqueuses et de la peau) et d'hydrocortisone (une hormone antistress). Résultat: les deux taux étaient beaucoup plus élevés après la répétition!

Entretient les neurones

"On sait aussi que fredonner des chansons du passé retarde l'évolution de la maladie d'Alzheimer chez les personnes atteintes", ajoute Philippe Barraqué. La stimulation cognitive freine en effet cette pathologie qui aboutit à la mort des neurones.

Combat l'autisme

La musicothérapie aide les enfants autistes à rétablir une communication avec le monde extérieur. Car chanter permet de lâcher prise et d'exprimer des émotions que l'on a parfois du mal à formuler verbalement. En se concentrant sur la musicalité, le rythme ou les paroles, on s'affranchit progressivement des blocages.

Chasse les idées noires

A l'instar du sport, le chant favorise la libération d'endorphines, ces hormones du bien-être. C'est un antidépresseur sans pareil pour combattre le spleen hivernal. On dit même que celles et ceux qui chantent atteignent plus facilement le bonheur, car cet exercice stimule les deux hémisphères cérébraux, celui de la raison (le gauche) et celui des émotions (le droit).

Restaure l'estime de soi

Chanter en groupe, dans une chorale par exemple, permet de se dépasser, de s'assurer de sa capacité à chanter en public. C'est un excellent moyen de gagner de la confiance en soi, d'apprendre à s'affirmer et de vaincre sa timidité.

Soulage le dos

Pour émettre un son, il faut adopter la bonne position. Impossible de chanter en étant avachi! Il faut se tenir bien droit, le dos aligné avec la nuque, les épaules relâchées et le bassin légèrement vers l'avant. Du coup, de la tête aux pieds, en passant par les dorsaux et les fessiers, tous les muscles sont sollicités. Résultat : on renforce ses abdos sans s'en rendre compte tout en prévenant les douleurs cervicales et lombaires.

Améliore le souffle et le transit

Tenir la note demande du souffle et développe une respiration profonde, similaire à celle utilisée dans le yoga. Cela apporte une bonne oxygénation à tout l'organisme et mobilise le diaphragme, ce qui améliore le transit intestinal.

Atténue les rides

Le chant fait aussi travailler les zygomatiques, les muscles du visage, grâce à l'articulation, ce qui entretient l'élasticité de la peau. Du coup, cette excellente gymnastique faciale décrispe les traits, évite le relâchement et gomme le double menton et les rides.

A lire

- La voix qui guérit, de Philippe Barraqué, Jouvence, et le CD homonyme (3 vol.), DG Diffusion, www.planetevoix.net

Philippe Barraqué, Florence Heimburger (source: France Dimanche, 29/3/2014)

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Chanter, c'est bon pour la santé! - Philippe Barraqué
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de thérapie vocale™
  • Le blog de thérapie vocale™
  • : Se servir de sa voix comme outil de guérison, découvrir ce qui résonne profondément en vous, chanter l'être dans tous ses possibles, le blog de thérapie vocale de Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, vous convie à explorer les arcanes secrètes de la voix et la puissance curative des sons.
  • Contact

Recherche

Liens