Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 mai 2017 1 08 /05 /mai /2017 00:19

Philippe Barraqué, musicologue, musicothérapeute, fondateur de la thérapie vocale, est l'invité de l'émission Au-delà du miroir à propos de son dernier livre Mantras de guérison paru aux éditions Guy Trédaniel.

Un parcours riche et atypique, aux confins de l'ésotérisme, de la science des mantras et de l'ethnomusicologie, Philippe Barraqué retrace pour nous le chemin vibratoire et divin de ces formules répétitives que sont les mantras, à la fois slogans, courtes prières et syllabes énergétiques utilisés à des fins thérapeutiques et spirituelles. 

  • A écouter en live lundi 8 mai 2017 de 21h à 22h sur idFM98, Au-delà du miroir de Joëlle Vérain - ou en replay : www.idfm98.fr

c2017. Le blog de thérapie vocale - Tous droits réservés.

Repost 0
27 octobre 2016 4 27 /10 /octobre /2016 15:09

Mantras de guérison Plus de 500 mantras pour agir sur les maux du corps et de l'espritSortie événement de mon nouvel ouvrage 'Mantras de guérison', chez Guy Trédaniel éditeur, le 2 novembre 2016.

Les mantras sont des phrases ou des syllabes sacrées auxquelles on attribue un fort pouvoir spirituel et de nombreuses vertus thérapeutiques. Ces sons incantatoires nous sont parvenus par les traditions orales — bouddhisme, celtisme, chamanisme, christianisme, ésotérisme, kabbale hébraïque, kototama, reiki, yoga, zen — dans lesquelles ils existent sous de multiples for...mes et permettent de se relier aux forces divines grâce à leur incroyable force vibratoire.
 

Découvrez plus de 500 mantras issus des origines les plus diverses, dont certains créés par l’auteur lui-même, réunis pour la première fois dans un même ouvrage. L’auteur vous dévoile comment les utiliser pour bénéficier au mieux de leurs nombreux bienfaits et de leurs pouvoirs de guérison.
 

Un index thématique vous permettra de trouver, parmi ces mantras, le plus adapté à votre situation : blocages, bonheur, concentration, dépression, enracinement, épreuve, expansion de conscience, estime de soi, grossesse, karma, maladies, obstacles, pensées négatives, peurs, protection, purification, renaissance, réalisation, somatisation, sexualité, souffle, vitalité, etc.
 

Un CD de 24 titres vous fera profiter de toute la puissance vibratoire des mantras pour favoriser votre bien-être et votre révolution intérieure.

Blog de thérapie vocale - Tous droits réservés.

Repost 0
23 juillet 2016 6 23 /07 /juillet /2016 00:34
La voix vous révèle
La voix vous révèle

Les chercheurs de l’Université de Californie du Sud ont mis au point une machine algorithmique qui analyse la voix parlée des patients et qui est capable de détecter des critères significatifs de diagnostic de la dépression.

Une machine à décoder vos affects

Cette machine investigue vos inflexions vocales afin de mettre en évidence certaines modifications spectrales des voyelles, observées chez des personnes atteintes de troubles psychologiques et neurologiques. Ces altérations spectrales ne sont pas décelables durant les entretiens cliniques. Il ne s’agit pas pour autant de remplacer le médecin ou le psychologue par une nouvelle technologie mais bien d’apporter un élément objectif supplémentaire pour la pose du diagnostic. Cette machine à « décoder les affects » cachés dans les sons met donc en œuvre trois procédés : un processus de décodage de la voix parlée, une analyse des formants des voyelles et un procédé de calcul basé sur un algorithme qui synthétise les données.

Dépression : trop de mauvais diagnostics

En effet, une étude réalisée aux USA en 2009 sur 50 000 patients a mis en évidence que la moitié seulement avaient été bien diagnostiqués. Nombre de médecins généralistes ont tendance à sur-diagnostiquer les dépressions plutôt que de passer à côté de cas symptomatiquement complexes dont ils n’ont pas toujours l’expertise requise pour les déceler. De ce principe de précaution, il en résulte une surconsommation de médicaments anti dépresseurs souvent inutile et dangereux pour la santé.

La voix monocorde du déprimé

Car la dépression est une maladie très hétérogène qui revêt différentes formes et causes. L’observation de ces symptômes parmi de multiples possibles est toujours un défi à relever pour le médecin généraliste qui doit en faire la synthèse pour établir un diagnostic psychiatrique fiable. Selon les chercheurs californiens, les altérations de l’expression parlée, souvent non décelables par une simple écoute, ont fait l’objet de nombreuses communications scientifiques. Ces études ont révélé que les patients déprimés ont un discours monocorde, une parole réduite et peu articulée, avec des temps de silence plus importants entre les phrases.

Le scanner de voyelles

L’une des principales spécificités de cette technologie est de « scanner » le discours global du patient puis de le réduire à une analyse spectrale des voyelles A, I et U ciblée sur les fréquences des deux premiers formants. En effet, on sait que chaque voyelle prononcée résonne sur des fréquences différentes en fonction des résonateurs mis en vibration. Ces résonateurs sont au nombre de trois, respectivement au niveau du pharynx, de la cavité buccale et de la cavité labiodentale. Par exemple, la voyelle A résonne dans le pharynx à une fréquence de 800 Hz (formant 1), dans la cavité buccale à une fréquence de 1800 Hz (formant 2) et monte jusqu’à 2400 Hz (formant 3).

Une technologie prometteuse

Elle a été testée sur un échantillon de 253 personnes en comparant les fréquences des formants des patients à celles dites « normales » et de référence émises par des individus ne souffrant pas de dépression. Les chercheurs souhaitent étudier son efficacité pour le diagnostic de la schizophrénie et de la maladie de Parkinson.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue (Université Paris8)

  • Source : IEEE Transactions on Affective Computing
  • Pour aller plus loin : CD La voix qui guérit (3 tomes) www.planetevoix.net - Livre La voix qui guérit, éditions Jouvence

Blog de thérapie vocale - Tous droits réservés -

Repost 0
7 mai 2016 6 07 /05 /mai /2016 01:32
Chat-thérapie
Chat-thérapie

Des scientifiques se penchent sérieusement sur la compréhension des chats. Et cela pourrait servir la médecine vétérinaire.

"Miaou ?" "Mais oui, aucun problème mon chaton !"

Pourra-t-on un jour parler à nos chats ? Des chercheurs de l'université de Lund, en Suède, viennent d'obtenir une subvention pour lancer une étude inédite, étalée sur cinq ans, sur le langage des chats, raconte ici le New York Magazine. Des linguistes, avec lesquels vont collaborer des comportementalistes animaliers, un zoologiste et un vétérinaire, tenteront de percer le mystère des miaulements et de leur sens. L'objectif ? Mieux comprendre comment les félins communiquent entre eux… et comment ils peuvent interagir avec l'homme.

Amical ou énervé ?

Les chercheurs, principalement des experts du langage, vont étudier la "prosodie" de l'animal, c’est-à-dire l'inflexion, le ton, la tonalité, l'intonation, l'accent et la modulation des miaulements. Voici comment le New York Magazine définit cette technique, qui peut aussi parfois servir à comprendre les Hommes : "Si vous entendez un échange étouffé dans la chambre voisine, par exemple, vous ne pouvez pas être en mesure de déterminer des mots. Mais la prosodie peut vous aider à déterminer si c'est un échange amical ou agressif". Et selon ces spécialistes suédois du langage, cette technique peut aider à identifier les différences dans les tons des miaulements, et ainsi savoir s'ils servent à communiquer du plaisir, un besoin, un remerciement, de la gêne ou de la colère par exemple. Les chats ont-ils des accents ?

Accent ou pas?

Les linguistes tenteront également de déterminer s'il y a une différence de tonalité entre la manière dont un chat s'adresse à un autre chat, un autre animal ou un humain. Si c'est le cas, l'équipe tâchera de comprendre comment les chats perçoivent la parole humaine, s'ils préfèrent une tonalité à une autre, une manière de parler à une autre, une voix aiguë ou une voix grave etc. Les chercheurs essaieront enfin de corroborer une de leur hypothèse : les chats auraient des "accents", en fonction de leur région ou de leur race, comme les baleines, les vaches et certains singes par exemple. Un chat sudiste comprendrait mieux un autre chat sudiste… et peut-être même un humain sudiste!

Le chat, un animal thérapeutique

L'une des finalités de l'étude linguistique est de trouver un moyen de mieux interagir avec les chats. "Si vous savez comment interpréter les vocalisations, vous pouvez lire les états mentaux des animaux", explique Robert Eklund, l'un des chercheurs suédois au New York magazine.

Les scientifiques ont en effet en tête d'autres études, selon lesquelles la présence d'un chat à domicile peut diminuer le stress, l'anxiété, voire la dépression et la pression artérielle. Mais tous les chats n'ont peut-être pas les mêmes effets sur tous les êtres humains. Leur humeur, leur complicité et leur taux de câlins peuvent changer la donne. En apprenant à mieux interagir avec eux, on peut "les aider à devenir des animaux thérapeutiques plus efficaces", assure Robert Eklund.

Un jour, votre médecin vous dira peut-être : "vous avez la voix grave et l'accent corse ? Procurez-vous un chat de gouttière".

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue - www.planetevoix.net

Source : Europe1

  • Blog de thérapie vocale - Tous droits réservés
Repost 0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 16:33
"Votre oreille est un jardin où fleurissent les harmoniques du savoir des mantras" Philippe Barraqué
"Votre oreille est un jardin où fleurissent les harmoniques du savoir des mantras" Philippe Barraqué

Nouvel article et pratiques mantriques printanières sur Rezozen pour accueillir votre re-naissance et votre re-connaissance.

Philippe Barraqué, docteur en musicologie, musicothérapeute, expert santé

Blog de thérapie vocale - Tous droits réservés - Reproduction interdite -
Repost 0
5 avril 2015 7 05 /04 /avril /2015 00:43
Philippe Barraqué, musicothérapeute
Philippe Barraqué, musicothérapeute

C'est toujours un plaisir d'apprendre que les articles de mes différents blogs me classent dans le top10 des auteurs santé français les plus partagés sur les réseaux sociaux (mars 2015).

Merci aux internautes qui me suivent, en toute indépendance, simplement pour apporter de l'information à celles et ceux qui en ont besoin. (source Paperblog) https://twitter.com/paperblog_fr/status/584008336951136257

www.stop-acouphenes.fr - La référence en thérapie sonore recommandée par les ORL

www.sophro-acouphenes.fr - Une séance de sophrologie anti-acouphènes

www.yogaduson.info - Toutes les techniques pour pratiquer le yoga du son

www.planetevoix.net - Tous les possibles de la voix et de la thérapie vocale

Blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés -

Repost 0
28 mars 2015 6 28 /03 /mars /2015 02:25
La voix a un effet positif sur le coma - Philippe Barraqué

Parler ou chanter, quand on est au chevet d'une personne dans le coma, facilite sa phase de réveil.

C'est ce qu'affirme Theresa Pape, une chercheuse en neurosciences de l'université Northwestern aux Etats-Unis.

En faisant entendre des enregistrements de voix de proches à des patients dans un état de coma depuis plus d'un mois, elle a constaté qu'au bout de six semaines de traitement sonique, huit patients sur les quinze traités, présentaient une amélioration de leurs réactions physiques à des stimuli sensoriels. Chaque séance durait dix minutes et était répétée quatre fois par jour.

Theresa Pape a ainsi pu démontré que la parole, et de manière générale, toute pratique stimulante par la voix, a un effet positif sur le coma et favorise l'apparition plus précoce de signes d'éveil. "C'est une première étape cruciale dans le retour à la conscience complète", conclut la chercheuse.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, thérapeute vocal, expert santé

Blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 01:39
La voix intérieure selon Osho - Philippe Barraqué

Vous avez une silencieuse petite voix, inaudible, et dans la foule des voix qui vous ont été imposées, c'est presque impossible de la découvrir. D'abord vous devez vous débarrasser de tous ces bruits, parvenir à une certaine qualité de silence, de paix, de sérénité. Alors seulement, vous découvrirez, par surprise, que vous avez aussi votre propre voix.

Elle avait toujours été là comme un courant sous-terrain. Observez à l'intérieur de vous : c'est la voix de qui ? C’est celles de vos parents ou de votre professeur. Ces voix sont toutes différentes. Il y a juste une chose que vous ne trouverez pas facilement : votre propre voix. Elle a toujours été réprimée. On vous a dit d'écouter vos aînés. On ne vous a jamais dit d'écouter votre propre cœur. A moins que vous ne trouviez votre inclination naturelle, votre vie sera une longue, longue tragédie, du berceau à la tombe. Les seuls qui ont été heureux sur terre sont ceux qui ont vécu en accord avec leur propre intuition et qui se sont rebellés contre la volonté des autres de leur imposer leurs idées. Aussi valables que soient ces idées, elles sont inutiles parce que ce ne sont pas les vôtres. La seule idée valable est celle qui surgit en vous, grandit en vous, s'épanouit en vous.

Alors, quoique vous fassiez, pensiez, décidiez, demandez-vous : est-ce que ceci vient de moi ou est-ce un autre qui parle ? Vous serez surpris quand vous reconnaîtrez la véritable voix. Peut-être ce sera celle de votre mère, vous l'entendrez à nouveau parler, ou de votre père. Il ne sera pas difficile de les reconnaître. Elles sont enregistrées en vous exactement comme elles vous ont été données pour la première fois : le conseil, l'ordre, la discipline ou le commandement. Vous pouvez retrouver beaucoup d’autres voix de proches, d’amis, de parents, etc. Ce n'est pas la peine de lutter. Il faut simplement savoir que ce n'est pas votre voix mais celle d'un autre. Quel que soit cet autre vous savez que vous n'allez pas l'oublier. Quelles que soient les conséquences, bonnes ou mauvaises, vous êtes maintenant décidé à revenir à vous-même, à être mature. Vous êtes suffisamment resté enfant. Vous êtes suffisamment resté dépendant. Vous avez écouté toutes ces voix et leur avez suffisamment obéi. Elles vous ont mené où ? Dans un gâchis.

Une fois que vous avez identifié à qui appartient cette voix, remerciez la personne, demandez-lui de vous laisser tranquille et dites-lui au revoir. La personne qui vous a transmis le son de sa voix n'était pas votre ennemie. Ses intentions n'étaient pas mauvaises, mais ce n'est pas une question d'intention. La question est qu'elle vous imposait quelque chose qui ne venait pas de votre source intérieure. Quelque chose qui vient de l'extérieur fait souvent de vous un esclave psychologique. Une fois que vous avez clairement dit à une de ces voix "laisse-moi tranquille", votre relation à elle, votre identité avec elle, est rompue. Elle était capable de vous contrôler parce que vous pensiez que c'était votre voix. Toute sa stratégie se basait sur l'identité. Maintenant vous savez que ce ne sont pas vos pensées, ni votre voix, c'est quelque chose d'étranger à votre nature. Le reconnaître suffit.

Débarrassez-vous des voix qui ne sont pas les vôtres et rapidement vous serez surpris d'entendre une petite voix tranquille que vous n'aviez jamais entendue avant. Vous reconnaîtrez soudain qu’il s’agit de votre voix véritable. Elle a toujours été là, mais c'est une très silencieuse petite voix qui a été réprimée quand vous étiez un tout petit enfant. La voix était très faible, juste un germe, et il était couvert par des tonnes d’impuretés.

Découvrez votre voix et suivez-la sans peur. Quel que soit où elle vous guide, elle vous mène au but de votre vie, à votre destinée. C'est seulement là que vous trouverez l'accomplissement, la satisfaction. C'est seulement là que vous vous épanouirez, et avec cet épanouissement vient la connaissance.

(Librement adapté des enseignements d'Osho)

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie

www.planetevoix.net

www.yogaduson.info

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 19:05
Chant harmonique, un chant qui révèle - Philippe Barraqué

Chaque être résonant, chaque instrument de musique et de manière générale tout ce qui constitue notre univers, a sa richesse harmonique spécifique : des séries de sons, de cellules, de nombres qui se construisent et se reproduisent à partir d’événements fondateurs.

Le son harmonique est une empreinte complexe de cette génétique sonore : à chaque être animé ou inanimé, sa signature acoustique, sa combinaison de « gènes musicaux » transmis de génération en génération depuis les origines jusqu’à nos jours. Chanter des harmoniques, c’est célébrer la cellule première, se réintégrer dans le concert de l’univers, expérimenter la fluidité cristalline des sons planétaires.

Le chant harmonique est une tentative de Connexion avec un langage qui n’appartient pas à notre plan terrestre, un chant de l’ADN qui aurait été « amené sur terre par une civilisation avancée – de manière délibérée », comme l’affirme le professeur Francis Crick, un prix Nobel qui a décrypté la structure spiralée de cette molécule de vie.

Et il est vrai que plus vous montez dans les harmoniques aiguës, plus vous assistez à une désintégration des intervalles (quart, huitième, seizième de ton…) qui n’obéit plus à notre conception humaine de l’harmonie, un mouvement en spirale inéluctable qui conduit à d’autres formes de communication.

Qui n’a pas constaté les résonances harmoniques simplement en mettant en vibration un gong, un bol chantant ou un carillon? L’effet est immédiat au niveau de notre ressenti corporel car ces fréquences qui ont échappé aux tentatives normatives des systèmes musicaux nous ramènent à la source concertisante des éléments, aux mutations permanentes traversées par les chaos, les destructions et les reconstructions qui forment une chaîne ininterrompue de transformation.

Ce qui nous intéresse en thérapie sonique, c’est cette révélation de la mémoire archaïque, du choc émotionnel, l’histoire unique d’un parcours vibratoire qui transparaît dans chaque éclat de voix, dans chaque musique du souffle, dans chaque difficulté à chanter l’être profond. Le Moi s’exprime dans l’espace-temps du chant tandis que le Soi nous livre les clés de l’être essentiel : un son continu qui le relie à l’universel.

Le chant harmonique n’a pas son pareil pour générer un foisonnement d’émotions, d’expériences qui touchent aux silencieux accords et désaccords relationnels de tout individu, à sa manière de composer avec les autres.*

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie

*Extrait du livre La guérison harmonique, Philippe Barraqué, éditions Jouvence - Tous droits réservés

www.planetevoix.net www.yogaduson.info www.chantharmonique.eu

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 16:39

Notre expert Philippe Barraqué pour France Dimanche : "On peut se servir de sa voix pour soulager des souffrances physiques ou psychologiques. Le chant est l'allié de notre épanouissement". Philippe Barraqué, musicothérapeute, coach vocal. Pour en savoir plus : www.planetevoix.net

Certains fredonnent sous la douche, d'autres vocalises à tue-tête et ils ont raison. car pousser la chansonnette est excellent pour le corps et l'esprit. La preuve!

Des émissions comme Nouvelle star, The Voice ou Star academy passionnent petits et grands, et les chorales ont le vent en poupe. Le chant sous toutes ses formes a même fait son entrée dans les maisons de retraite et s'entend de plus en plus à l'hôpital : des ateliers et des spectacles sont proposés aux patients, avec notamment les Soignants chanteurs, qui se déplacent au chevet des enfants malades. Les stars de la chanson française s'y mettent aussi avec l'association Les voilà! qui offre des concerts intimistes à ceux qui sont hospitalisés. En mai, la Semaine du chant et de la musique rythmera la vie des personnes âgées dans les établissements gériatriques (...).

Remède anti-crise, chanter apaise les patients. Et que l'on soit doué ou pas, cet exercice apporte un soulagement indéniable à tout âge et présente des vertus parfois surprenantes.

Lutte contre la maladie

Certains patients atteints de cancer le constatent : pratiquer le chant (ou un instrument) à l'hôpital peut faciliter la guérison. Faby Perier, auteur-interprète, en est un excellent exemple : en 2008, après l'annonce de son cancer, elle a décidé de se battre grâce à la musique, en commençant par écrire une chanson sur sa maladie, plutôt que de se laisser aller au désespoir. Aujourd'hui, elle est en rémission.

Combat la douleur

"Des scientifiques ont montré que le chant pratiqué en préopératoire permet de réduire les saignements et la quantité d'anesthésique durant une opération", affirme notre expert, Philippe Barraqué. Car cette pratique fait vibrer l'intérieur du corps : il s'agit d'une sorte de massage thérapeutique interne, qui recèle un grand pouvoir de relaxation, utile dans le traitement de la douleur.

Dope les défenses

Des chercheurs de l'institut d'éducation en musique de l'université de Francfort, en Allemagne, ont démontré que le chant stimulerait notre système immunitaire et nous aiderait à nous protéger des infections. Ils ont prélevé des échantillons de sang parmi les membres d'une chorale professionnelle, avant et après une répétition d'une heure du Requiem de Mozart. Ils ont ensuite analysé les taux d'immunoglobulines A (des anticorps qui protègent l'organisme des infections des muqueuses et de la peau) et d'hydrocortisone (une hormone antistress). Résultat: les deux taux étaient beaucoup plus élevés après la répétition!

Entretient les neurones

"On sait aussi que fredonner des chansons du passé retarde l'évolution de la maladie d'Alzheimer chez les personnes atteintes", ajoute Philippe Barraqué. La stimulation cognitive freine en effet cette pathologie qui aboutit à la mort des neurones.

Combat l'autisme

La musicothérapie aide les enfants autistes à rétablir une communication avec le monde extérieur. Car chanter permet de lâcher prise et d'exprimer des émotions que l'on a parfois du mal à formuler verbalement. En se concentrant sur la musicalité, le rythme ou les paroles, on s'affranchit progressivement des blocages.

Chasse les idées noires

A l'instar du sport, le chant favorise la libération d'endorphines, ces hormones du bien-être. C'est un antidépresseur sans pareil pour combattre le spleen hivernal. On dit même que celles et ceux qui chantent atteignent plus facilement le bonheur, car cet exercice stimule les deux hémisphères cérébraux, celui de la raison (le gauche) et celui des émotions (le droit).

Restaure l'estime de soi

Chanter en groupe, dans une chorale par exemple, permet de se dépasser, de s'assurer de sa capacité à chanter en public. C'est un excellent moyen de gagner de la confiance en soi, d'apprendre à s'affirmer et de vaincre sa timidité.

Soulage le dos

Pour émettre un son, il faut adopter la bonne position. Impossible de chanter en étant avachi! Il faut se tenir bien droit, le dos aligné avec la nuque, les épaules relâchées et le bassin légèrement vers l'avant. Du coup, de la tête aux pieds, en passant par les dorsaux et les fessiers, tous les muscles sont sollicités. Résultat : on renforce ses abdos sans s'en rendre compte tout en prévenant les douleurs cervicales et lombaires.

Améliore le souffle et le transit

Tenir la note demande du souffle et développe une respiration profonde, similaire à celle utilisée dans le yoga. Cela apporte une bonne oxygénation à tout l'organisme et mobilise le diaphragme, ce qui améliore le transit intestinal.

Atténue les rides

Le chant fait aussi travailler les zygomatiques, les muscles du visage, grâce à l'articulation, ce qui entretient l'élasticité de la peau. Du coup, cette excellente gymnastique faciale décrispe les traits, évite le relâchement et gomme le double menton et les rides.

A lire

- La voix qui guérit, de Philippe Barraqué, Jouvence, et le CD homonyme (3 vol.), DG Diffusion, www.planetevoix.net

Philippe Barraqué, Florence Heimburger (source: France Dimanche, 29/3/2014)

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Chanter, c'est bon pour la santé! - Philippe Barraqué
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de thérapie vocale™
  • Le blog de thérapie vocale™
  • : Se servir de sa voix comme outil de guérison, découvrir ce qui résonne profondément en vous, chanter l'être dans tous ses possibles, le blog de thérapie vocale de Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, vous convie à explorer les arcanes secrètes de la voix et la puissance curative des sons.
  • Contact

Recherche

Liens