Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
5 novembre 2014 3 05 /11 /novembre /2014 02:44
Thérapies vibratoires et fleurs de Bach - Fiche Démo

Le nouveau coffret Thérapies vibratoires et fleurs de Bach de Philippe Barraqué vient de paraître aux éditions Médicis. Ce coffret contient : 1 CD audio de 77 minutes, 39 fiches des fleurs de Bach détaillées sur 4 volets, 1 livre explicatif de 224 pages tout en couleur. Découvrez la fiche démo Aspen et mettez-la en pratique.

  • Fiche florale n°1 - ASPEN (Tremble) - Lutter contre ses peurs

« Sans savoir ce qui va se passer, on a l’affreuse impression qu’il va arriver quelque chose de terrible. » Edward Bach

  • Le Tremble, une variété de peuplier au feuillage duveteux, atteint une hauteur d’une vingtaine de mètres. Au printemps, ses branches se couvrent de chatons. Une légende latine raconte qu’Héraclès porta en guise de couronne des feuilles de peuplier, pour fêter l’une de ses victoires, et que la chaleur de son front leur donna des reflets blanchâtres et changeants.
  • Si la crainte d’une catastrophe imminente vous envahit sans raison, si vos nuits sont peuplées de rêves prémonitoires ou morbides, Aspen lutte contre vos angoisses et vos peurs inexpliquées. Délivré de ce fatras mental qui rend votre vie inconfortable, il est alors plus aisé de surmonter les obstacles pour s’épanouir pleinement.
  • Elixirs floraux complémentaires :

Amarante (déséquilibre, sommeil perturbé, troubles hallucinatoires), Shadow cactus (protection contre toutes formes d’agression).

  • Elixir minéral :

Tourmaline noire (enracinement, élimination des peurs irrationnelles).

  • Aromathérapie :

Camomille noble, Marjolaine, Ravintsara - 1 goutte de chaque huile essentielle mélangée à un peu d’huile d’Amande douce, à appliquer au coucher sur le plexus solaire. Allumez un bâton d’encens japonais à la Camomille (sommeil profond), un encens idéal au moment de s’endormir car il ne dégage que très peu de fumée.

  • Homéopathie :

Coffea cruda 9 CH - 5 granules le soir. Erythrina corallodendron 5 CH (complexe à base de plantes amazoniennes) – 5 gouttes dans un peu d’eau, 3 fois par jour.

  • Oligothérapie : Lithium.
  • Phytothérapie : Ballote – 3 gélules par jour.
  • Digitopuncture :

Point Ximen (Péric.4). Sur la face interne de l’avant-bras, à cinq travers de doigt au-dessus du pli du poignet. Angoisse, neurasthénie.

  • Mudrâ-thérapie :

Mudrâ Tse. Posez les mains bien à plat sur les genoux, paumes tournées vers le ciel. Inspirez profondément. Repliez les pouces sur les paumes et refermez lentement les doigts. Retenez l’air tout en percevant intérieurement un son apaisant. Exhalez en ouvrant lentement les mains et sentez-vous libéré de votre anxiété. Expérimentez pendant cinq à dix minutes en portant votre attention sur la respiration et sur les effets positifs de cette pratique sur le mental.

  • Posture de guérison :

En position debout, focalisez tout d’abord votre attention sur vos pieds, sur l’enracinement des orteils et des talons dans le sol. Fléchissez ensuite légèrement les genoux et placez les bras en avant, les paumes dirigées vers le sol. Trouvez votre équilibre et sentez que vos mains sont suspendues à des fils invisibles. Laissez-vous porter par cette sensation de légèreté.

Tous les obstacles, les peurs, les nuits agitées sont mentalement rassemblés sur le sol et vous les regardez avec détachement. Vous êtes relié à une énergie apaisante qui passe par le sommet du crâne et descend par le canal de l’axe vertébral dans tout votre être pour l’apaiser, le rassurer.

  • Reiki :

Allongez-vous sur le ventre. Votre partenaire place ses mains en bas des côtes, juste au-dessus des reins pendant une dizaine de minutes. L’énergie qui s’accumule dans la zone lombo-dorsale dissipe tout sentiment de peur, d’angoisse. Vous revivrez peut-être un moment douloureux vécu durant votre enfance, un traumatisme tellement enfoui dans votre inconscient que vous ne pouviez plus en déterminer la cause.

  • Soins âyurvédiques :

Massez le hara, les plexus solaire et cardio-pulmonaire avec un peu d’huile Jyotishmati mélangée à de l’huile de Noix de coco ou de Sésame (Jyotishmati est une huile « chauffante » qui doit toujours être diluée dans une huile neutre). En massant, tracez de larges doubles boucles qui remontent progressivement, en suivant le trajet des plexus, du hara jusqu’à la fourchette sternale et le centre laryngé. Sentez comme les peurs, les craintes s’évacuent sous vos doigts.

  • Ambiance naturelle : Bruits de la forêt au petit matin.
  • Bach-thérapie : Concerto pour clavier n°4 en La majeur BWV 1055 – Larghetto –
  • Chromothérapie :

Bleu. La couleur bleue pacifie, tranquillise et libère le mental. Elle facilite l’expression et la fluidité des pensées. Le bleu permet d’extérioriser les non-dits, d’exprimer son opinion plus facilement et de se servir davantage des potentialités de la voix pour communiquer, créer, s’harmoniser.

Quand une crise d’angoisse survient, fermez les yeux, inspirez profondément et sur l’expiration visualisez du bleu qui vous entoure et vous apaise.

  • Fréquence thérapeutique : 440 Hz.
  • Mantra-thérapie :

Répétez la voyelle celte Eadha en trouvant votre rythme intérieur. Dans l’alphabet celte des arbres, elle correspond à la saison automnale. En la faisant résonner en vous, son grand souffle purificateur emporte vos peurs et vos angoisses, tout comme les feuilles d’automne sont balayées par le vent.

  • Son floral :

A [Sol] En inspirant profondément, vous rassemblez en un même souffle les peurs et les angoisses qui perturbent votre esprit, retenez l’air quelques instants, chantez la voyelle A sur l’exhalaison, d’abord doucement, puis plus fortement, et de nouveau modérément.

  • Angéologie :

Elemiah (1h/1h20) L’ange Elemiah, du Chœur des Séraphins, délivre des tourments du mental et aide à traverser une période difficile. A l’heure dite, invoquez-le en récitant le verset 5 du psaume 6 : « Reviens, Yahvé, délivre mon âme, sauve-moi à cause de ta fidélité. » Prononcez à voix haute : « Aleph Lamed Mem Yod Hé ».

  • Paroles d’ange :

« Notre glaive ne s’abat que sur celui qui a peur, parce que c’est de la peur que naît le glaive. » (Entretien 26 – 160 – Dialogues avec l’ange)

  • Héraldique :

L’Hermine éclaircit l’âme et vous protège. La Main ouverte efface les craintes, les peurs irraisonnées. Le Griffon apporte sa puissance pour vaincre vos turbulences mentales.

  • Tarologie :

Arcane XVIII – La Lune. L’intuition, les champs de l’inconscient, l’épreuve révélatrice, la confusion mentale, l’influence négative.

  • Méditations de guérison :

« La peur, c’est l’enfant en nous qui panique. » [Tahar Ben Jelloun, L’auberge des pauvres].

« Nos cauchemars, c’est notre âme qui balaye devant sa porte. » [Jacques Deval, Afin de vivre bel et bien].

« Le cauchemar est l’épreuve nécessaire du rêve, sa première incarnation. » [Yvon Rivard, Mort et naissance de Christophe Ulric].*

* Extrait du coffret Thérapie vibratoires et fleurs de Bach, Philippe Barraqué, éditions Médicis

Reproduction interdite – Tous droits réservés – Philippe Barraqué – Editions Médicis

Repost 0
6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 01:39
La voix intérieure selon Osho - Philippe Barraqué

Vous avez une silencieuse petite voix, inaudible, et dans la foule des voix qui vous ont été imposées, c'est presque impossible de la découvrir. D'abord vous devez vous débarrasser de tous ces bruits, parvenir à une certaine qualité de silence, de paix, de sérénité. Alors seulement, vous découvrirez, par surprise, que vous avez aussi votre propre voix.

Elle avait toujours été là comme un courant sous-terrain. Observez à l'intérieur de vous : c'est la voix de qui ? C’est celles de vos parents ou de votre professeur. Ces voix sont toutes différentes. Il y a juste une chose que vous ne trouverez pas facilement : votre propre voix. Elle a toujours été réprimée. On vous a dit d'écouter vos aînés. On ne vous a jamais dit d'écouter votre propre cœur. A moins que vous ne trouviez votre inclination naturelle, votre vie sera une longue, longue tragédie, du berceau à la tombe. Les seuls qui ont été heureux sur terre sont ceux qui ont vécu en accord avec leur propre intuition et qui se sont rebellés contre la volonté des autres de leur imposer leurs idées. Aussi valables que soient ces idées, elles sont inutiles parce que ce ne sont pas les vôtres. La seule idée valable est celle qui surgit en vous, grandit en vous, s'épanouit en vous.

Alors, quoique vous fassiez, pensiez, décidiez, demandez-vous : est-ce que ceci vient de moi ou est-ce un autre qui parle ? Vous serez surpris quand vous reconnaîtrez la véritable voix. Peut-être ce sera celle de votre mère, vous l'entendrez à nouveau parler, ou de votre père. Il ne sera pas difficile de les reconnaître. Elles sont enregistrées en vous exactement comme elles vous ont été données pour la première fois : le conseil, l'ordre, la discipline ou le commandement. Vous pouvez retrouver beaucoup d’autres voix de proches, d’amis, de parents, etc. Ce n'est pas la peine de lutter. Il faut simplement savoir que ce n'est pas votre voix mais celle d'un autre. Quel que soit cet autre vous savez que vous n'allez pas l'oublier. Quelles que soient les conséquences, bonnes ou mauvaises, vous êtes maintenant décidé à revenir à vous-même, à être mature. Vous êtes suffisamment resté enfant. Vous êtes suffisamment resté dépendant. Vous avez écouté toutes ces voix et leur avez suffisamment obéi. Elles vous ont mené où ? Dans un gâchis.

Une fois que vous avez identifié à qui appartient cette voix, remerciez la personne, demandez-lui de vous laisser tranquille et dites-lui au revoir. La personne qui vous a transmis le son de sa voix n'était pas votre ennemie. Ses intentions n'étaient pas mauvaises, mais ce n'est pas une question d'intention. La question est qu'elle vous imposait quelque chose qui ne venait pas de votre source intérieure. Quelque chose qui vient de l'extérieur fait souvent de vous un esclave psychologique. Une fois que vous avez clairement dit à une de ces voix "laisse-moi tranquille", votre relation à elle, votre identité avec elle, est rompue. Elle était capable de vous contrôler parce que vous pensiez que c'était votre voix. Toute sa stratégie se basait sur l'identité. Maintenant vous savez que ce ne sont pas vos pensées, ni votre voix, c'est quelque chose d'étranger à votre nature. Le reconnaître suffit.

Débarrassez-vous des voix qui ne sont pas les vôtres et rapidement vous serez surpris d'entendre une petite voix tranquille que vous n'aviez jamais entendue avant. Vous reconnaîtrez soudain qu’il s’agit de votre voix véritable. Elle a toujours été là, mais c'est une très silencieuse petite voix qui a été réprimée quand vous étiez un tout petit enfant. La voix était très faible, juste un germe, et il était couvert par des tonnes d’impuretés.

Découvrez votre voix et suivez-la sans peur. Quel que soit où elle vous guide, elle vous mène au but de votre vie, à votre destinée. C'est seulement là que vous trouverez l'accomplissement, la satisfaction. C'est seulement là que vous vous épanouirez, et avec cet épanouissement vient la connaissance.

(Librement adapté des enseignements d'Osho)

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie

www.planetevoix.net

www.yogaduson.info

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
5 octobre 2014 7 05 /10 /octobre /2014 16:19

Véritable alternative à un yoga purement "physique", le Yoga du son nous convie à explorer nos résonances, nos rythmes internes et nos souffles. Cette thérapie non verbale et méditative est fondée sur des techniques énergétiques douces et anti-stress sollicitant la respiration, l'écoute, les postures, le "OM" universel et le chant harmonique.

Les bénéfices de ces pratiques sont nombreux, du renforcement des capacités mentales à la résistance accrue aux maladies. Que l'on soit débutant ou plus avancé, chaque étape du Yoga du son nous aide à rétablir l'harmonie de l'être et à trouver l'accord juste avec nous-même.

Philippe Barraqué, musicothérapeute, musicologue, fondateur de la thérapie vocale et de la méthode La Voix qui guérit donnera une conférence sur les bienfaits du Yoga du son dans l'amphithéâtre du Salon Vivez nature, le samedi 18 octobre à 16h30 (Paris19). Des pratiques soniques et mantriques rempliront le lieu de leurs harmoniques et de leurs énergies. Venez nombreux avec votre voix, vos résonances, votre chant à partager ensemble.

- La conférence sera suivie d'une dédicace où nous pourrons échanger, sur le stand des éditions Trédaniel

- Livre (+CD) "Le Yoga du son - Conseils pratiques pour chanter vos énergies", Philippe Barraqué, Guy Trédaniel éditeur

- www.yogaduson.info

- www.planetevoix.net

Salon " Vivez Nature " Grande Halle de la Villette Porte de Pantin (Paris 19). M° ligne 5 - Bus lignes 75, 151, 684 - Tram T3 - Parking Villette nord

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Conférence Le yoga du son Philippe Barraqué Salon Vivez nature
Repost 0
therapievocale - dans santé
commenter cet article
19 juillet 2014 6 19 /07 /juillet /2014 01:30
Philippe Barraqué Thérapies vibratoires et fleurs de Bach (coffret)

Par leurs résonances subtiles, les thérapies vibratoires pénètrent toutes les strates de l’être – physique, énergétique et psy – jusqu’au cœur de vos cellules. En apportant les bonnes informations énergétiques et quantiques à votre organisme, elles le reprogramment et le rééquilibrent.

3 en 1 pour équilibrer votre émotionnel, le coffret Thérapies vibratoires et fleurs de Bach conçu par Philippe Barraqué, musicothérapeute, comprend un livre explicatif de 224 pages tout en couleur, 39 fiches florales détaillées sur 4 volets et 1 CD audio de 77 minutes.

  • Un ouvrage complet réunissant les thérapies vibratoires dont vous avez besoin – sons, mantras, mudrâs, couleurs, postures, massages, médecines douces… – et qui s’accordent naturellement avec les fleurs de Bach et les nouveaux élixirs (amazoniens, australiens, californiens).
  • 39 fiches florales s’occupent de vos émotions au quotidien grâce à des techniques d’autoguérison choisies pour leurs effets équilibrants (méthode Vibratoirement Bach™).
  • Une panne de moral, une contrariété, une crise d’anxiété ? Vous avez toujours à votre disposition le CD des 39 fréquences thérapeutiques des fleurs de Bach.

Auteur de nombreuses méthodes de référence sur le bien-être et le pouvoir de se guérir, le musicothérapeute et musicologue Philippe Barraqué transmet son expérience et sa passion pour les thérapies quantiques et énergétiques dans le monde entier.

- Thérapies vibratoires et fleurs de Bach de Philippe Barraqué, une nouveauté des Éditions Médicis à paraître à la rentrée 2014.

(ISBN 9786-2-85327-479-1) Prix conseillé : 49 €

Sites de Philippe Barraqué à visiter : www.planetevoix.net www.yogaduson.info

- Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés -

Repost 0
15 juillet 2014 2 15 /07 /juillet /2014 19:05
Chant harmonique, un chant qui révèle - Philippe Barraqué

Chaque être résonant, chaque instrument de musique et de manière générale tout ce qui constitue notre univers, a sa richesse harmonique spécifique : des séries de sons, de cellules, de nombres qui se construisent et se reproduisent à partir d’événements fondateurs.

Le son harmonique est une empreinte complexe de cette génétique sonore : à chaque être animé ou inanimé, sa signature acoustique, sa combinaison de « gènes musicaux » transmis de génération en génération depuis les origines jusqu’à nos jours. Chanter des harmoniques, c’est célébrer la cellule première, se réintégrer dans le concert de l’univers, expérimenter la fluidité cristalline des sons planétaires.

Le chant harmonique est une tentative de Connexion avec un langage qui n’appartient pas à notre plan terrestre, un chant de l’ADN qui aurait été « amené sur terre par une civilisation avancée – de manière délibérée », comme l’affirme le professeur Francis Crick, un prix Nobel qui a décrypté la structure spiralée de cette molécule de vie.

Et il est vrai que plus vous montez dans les harmoniques aiguës, plus vous assistez à une désintégration des intervalles (quart, huitième, seizième de ton…) qui n’obéit plus à notre conception humaine de l’harmonie, un mouvement en spirale inéluctable qui conduit à d’autres formes de communication.

Qui n’a pas constaté les résonances harmoniques simplement en mettant en vibration un gong, un bol chantant ou un carillon? L’effet est immédiat au niveau de notre ressenti corporel car ces fréquences qui ont échappé aux tentatives normatives des systèmes musicaux nous ramènent à la source concertisante des éléments, aux mutations permanentes traversées par les chaos, les destructions et les reconstructions qui forment une chaîne ininterrompue de transformation.

Ce qui nous intéresse en thérapie sonique, c’est cette révélation de la mémoire archaïque, du choc émotionnel, l’histoire unique d’un parcours vibratoire qui transparaît dans chaque éclat de voix, dans chaque musique du souffle, dans chaque difficulté à chanter l’être profond. Le Moi s’exprime dans l’espace-temps du chant tandis que le Soi nous livre les clés de l’être essentiel : un son continu qui le relie à l’universel.

Le chant harmonique n’a pas son pareil pour générer un foisonnement d’émotions, d’expériences qui touchent aux silencieux accords et désaccords relationnels de tout individu, à sa manière de composer avec les autres.*

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie

*Extrait du livre La guérison harmonique, Philippe Barraqué, éditions Jouvence - Tous droits réservés

www.planetevoix.net www.yogaduson.info www.chantharmonique.eu

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Repost 0
19 mai 2014 1 19 /05 /mai /2014 16:39

Notre expert Philippe Barraqué pour France Dimanche : "On peut se servir de sa voix pour soulager des souffrances physiques ou psychologiques. Le chant est l'allié de notre épanouissement". Philippe Barraqué, musicothérapeute, coach vocal. Pour en savoir plus : www.planetevoix.net

Certains fredonnent sous la douche, d'autres vocalises à tue-tête et ils ont raison. car pousser la chansonnette est excellent pour le corps et l'esprit. La preuve!

Des émissions comme Nouvelle star, The Voice ou Star academy passionnent petits et grands, et les chorales ont le vent en poupe. Le chant sous toutes ses formes a même fait son entrée dans les maisons de retraite et s'entend de plus en plus à l'hôpital : des ateliers et des spectacles sont proposés aux patients, avec notamment les Soignants chanteurs, qui se déplacent au chevet des enfants malades. Les stars de la chanson française s'y mettent aussi avec l'association Les voilà! qui offre des concerts intimistes à ceux qui sont hospitalisés. En mai, la Semaine du chant et de la musique rythmera la vie des personnes âgées dans les établissements gériatriques (...).

Remède anti-crise, chanter apaise les patients. Et que l'on soit doué ou pas, cet exercice apporte un soulagement indéniable à tout âge et présente des vertus parfois surprenantes.

Lutte contre la maladie

Certains patients atteints de cancer le constatent : pratiquer le chant (ou un instrument) à l'hôpital peut faciliter la guérison. Faby Perier, auteur-interprète, en est un excellent exemple : en 2008, après l'annonce de son cancer, elle a décidé de se battre grâce à la musique, en commençant par écrire une chanson sur sa maladie, plutôt que de se laisser aller au désespoir. Aujourd'hui, elle est en rémission.

Combat la douleur

"Des scientifiques ont montré que le chant pratiqué en préopératoire permet de réduire les saignements et la quantité d'anesthésique durant une opération", affirme notre expert, Philippe Barraqué. Car cette pratique fait vibrer l'intérieur du corps : il s'agit d'une sorte de massage thérapeutique interne, qui recèle un grand pouvoir de relaxation, utile dans le traitement de la douleur.

Dope les défenses

Des chercheurs de l'institut d'éducation en musique de l'université de Francfort, en Allemagne, ont démontré que le chant stimulerait notre système immunitaire et nous aiderait à nous protéger des infections. Ils ont prélevé des échantillons de sang parmi les membres d'une chorale professionnelle, avant et après une répétition d'une heure du Requiem de Mozart. Ils ont ensuite analysé les taux d'immunoglobulines A (des anticorps qui protègent l'organisme des infections des muqueuses et de la peau) et d'hydrocortisone (une hormone antistress). Résultat: les deux taux étaient beaucoup plus élevés après la répétition!

Entretient les neurones

"On sait aussi que fredonner des chansons du passé retarde l'évolution de la maladie d'Alzheimer chez les personnes atteintes", ajoute Philippe Barraqué. La stimulation cognitive freine en effet cette pathologie qui aboutit à la mort des neurones.

Combat l'autisme

La musicothérapie aide les enfants autistes à rétablir une communication avec le monde extérieur. Car chanter permet de lâcher prise et d'exprimer des émotions que l'on a parfois du mal à formuler verbalement. En se concentrant sur la musicalité, le rythme ou les paroles, on s'affranchit progressivement des blocages.

Chasse les idées noires

A l'instar du sport, le chant favorise la libération d'endorphines, ces hormones du bien-être. C'est un antidépresseur sans pareil pour combattre le spleen hivernal. On dit même que celles et ceux qui chantent atteignent plus facilement le bonheur, car cet exercice stimule les deux hémisphères cérébraux, celui de la raison (le gauche) et celui des émotions (le droit).

Restaure l'estime de soi

Chanter en groupe, dans une chorale par exemple, permet de se dépasser, de s'assurer de sa capacité à chanter en public. C'est un excellent moyen de gagner de la confiance en soi, d'apprendre à s'affirmer et de vaincre sa timidité.

Soulage le dos

Pour émettre un son, il faut adopter la bonne position. Impossible de chanter en étant avachi! Il faut se tenir bien droit, le dos aligné avec la nuque, les épaules relâchées et le bassin légèrement vers l'avant. Du coup, de la tête aux pieds, en passant par les dorsaux et les fessiers, tous les muscles sont sollicités. Résultat : on renforce ses abdos sans s'en rendre compte tout en prévenant les douleurs cervicales et lombaires.

Améliore le souffle et le transit

Tenir la note demande du souffle et développe une respiration profonde, similaire à celle utilisée dans le yoga. Cela apporte une bonne oxygénation à tout l'organisme et mobilise le diaphragme, ce qui améliore le transit intestinal.

Atténue les rides

Le chant fait aussi travailler les zygomatiques, les muscles du visage, grâce à l'articulation, ce qui entretient l'élasticité de la peau. Du coup, cette excellente gymnastique faciale décrispe les traits, évite le relâchement et gomme le double menton et les rides.

A lire

- La voix qui guérit, de Philippe Barraqué, Jouvence, et le CD homonyme (3 vol.), DG Diffusion, www.planetevoix.net

Philippe Barraqué, Florence Heimburger (source: France Dimanche, 29/3/2014)

Le blog de thérapie vocale - Philippe Barraqué - Tous droits réservés

Chanter, c'est bon pour la santé! - Philippe Barraqué
Repost 0
18 février 2014 2 18 /02 /février /2014 02:29

Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, a créé pour vous de puissants et remarquables chants sacrés qui agissent sur toutes les formes de souffrance. Leurs résonances énergétiques vous réalignent et vous révèlent à votre véritable dimension intérieure. Chaque chant thérapeutique est une transmission des plus hautes énergies disponibles pour vous guérir. Une médecine quantique par les sons.

CD "Chants thérapeutiques sacrés" disponible dès à présent : www.planetevoix.net

Le blog de thérapie vocale - Tous droits réservés -

Repost 0
25 décembre 2013 3 25 /12 /décembre /2013 17:45
Philippe Barraqué : "mon chemin de voix"

"Voilà plus de 25 ans que je consacre mes activités de musicothérapeute et de musicologue à la capacité des sons, des fréquences, des vibrations et des résonances thérapeutiques à accompagner, harmoniser et guérir sur tous les plans.

En ce qui concerne mon premier domaine de prédilection - la voix -, la musicothérapie s'est ouverte au fil des années à ces techniques vocales qui permettent de réaliser une analyse non verbale de l'état de l'être destinée à le révéler et à l'auto-guérir.

J'ai longtemps partagé les repas végétaliens d'Alfred Tomatis où nous avions de longues discussions sur les aspects énergétiques de la voix. J'ai aussi cheminé inlassablement aux quatre coins de la planète avec de nombreux chercheurs qui, comme moi, se sont intéressés aux harmoniques, aux chants chamaniques, aux états modifiés de conscience induits par les sons.

Je reste convaincu que le son est véritablement porteur de beaucoup d'espérances et de potentialités réelles pour apporter un soulagement, un accompagnement, mais aussi - plus concrètement - une remontée des défenses immunitaires, une stimulation énergétique au niveau des cellules et des glandes endocrines, une action antalgique.

Les résonances fondamentales et curatives des sons sont un des piliers de la médecine du 21ème siècle ; une médecine en devenir mais riche de possibles et d'expériences innovantes explorant des territoires encore méconnus de l'être dans ses multiples dimensions."

Philippe Barraqué, musicothérapeute, fondateur de la Thérapie vocale et de la méthode La Voix qui guérit.

Son dernier CD "Chants thérapeutiques sacrés" vient de paraître www.planetevoix.net

Repost 0
14 décembre 2013 6 14 /12 /décembre /2013 01:44

CD Chants thérapeutiques sacrésFlyer le Yoga du son

Une pratique régulière améliore les capacités respiratoires et chasse le stress

 

Les gens qui chantent semblent plus heureux… Ce n’est pas un hasard : un peu à l’image du yoga – dont la pratique exige que l’on apprenne à mieux comprendre et contrôler son souffle –, le chant aide à retrouver une respiration plus harmonieuse et fait vibrer de plaisir.

 

Oxygéner l’organisme

Pour chanter, il faut bien respirer, en gonflant le ventre et pas seulement la cage thoracique ; en revenant à la respiration naturelle des bébés, ample et profonde. Résultat : l’organisme est mieux oxygéné et on gagne en capacité respiratoire sans même faire d’effort. On a davantage de souffle.

 

Sécréter des endorphines

Le chant libère les émotions. Un peu à la manière d’un cri qui soulage, il évacue les tensions et le stress. Par ailleurs, on améliore sa sécrétion d’endorphines, ces hormones du bien-être qui chassent les idées noires et font voir la vie en rose. Et puis, en chantant comme en riant, les muscles du visage travaillent, un excellent exercice antirides !

Qui l’eût cru ? Il semblerait que les vocalises protègent aussi des maladies. Une étude menée par l’Institut musical de Francfort en 2004 a montré que chanter stimulait les défenses immunitaires. Pour arriver à ces résultats, des chercheurs ont analysé les échantillons sanguins des membres d’une chorale avant et après une répétition du Requiem de Mozart. Résultat : après leur interprétation, le taux d’immunoglobulines A des participants était en forte hausse. Or, ses substances, fabriquées par le corps humain sont les agents de défense de première ligne pour protéger l’organisme des toxines et microbes présents dans l’environnement.

 

Le yoga du son

La voix peut devenir outil de guérison. Sans doute parce que l’émission de sons est source de vibrations, qu’elle améliore la circulation des énergies, qu’elle permet de « lâcher prise », elle peut agir en profondeur sur l’organisme. Il existe une technique, le yoga du son, qui permet de faire résonner ces vibrations pour chasser le stress, mais aussi renforcer ses capacités mentales ou bien ses défenses naturelles. Philippe Barraqué, musicothérapeute, a récemment écrit un ouvrage doublé d’un CD pour faire découvrir cette thérapie : Le Yoga du son. Conseils pratiques pour chanter vos énergies. Editions Trédaniel, 17€.

S.L.

A écouter aussi CD Chants thérapeutiques sacrés, Philippe Barraqué www.planetevoix.net

 

Sources : articles Le Figaro TV Magazine – Le Parisien TV Hebdo (7 décembre 2013)

Le blog de thérapie vocale - Tous droits réservés -

 

 

 

 

Repost 0
13 octobre 2013 7 13 /10 /octobre /2013 01:10

PBarraqueportrait3 A-t-on encore besoin de présenter Philippe Barraqué? Pas vraiment ! Très connu et reconnu dans le milieu de la thérapie sonore, chercheur inlassable et passionné, musicothérapeute, docteur en musicologie, fondateur de la thérapie vocale et de la méthode La voix qui guérit, il nous étonne et nous ravit encore une fois avec ce nouvel opus  Chants thérapeutiques sacrés.

 

En premier lieu, Philippe, éclairez-nous sur le chant thérapeutique.

P.Barraqué : C’est une thérapie d’accompagnement, on accompagne avec sa voix des situations difficiles. C’est la recherche d’un mieux-être dans une dimension qui reste à 50% créative et artistique. Ce qui est d’ailleurs le plus intéressant. Il faut savoir que le chant thérapeutique est en liaison avec la musicothérapie. Nous avons été une poignée de pionniers à travailler sur le support de la voix, souvent mis entre parenthèses par les musicothérapeutes tant l’induction d’émotions fortes les dépassait.

CD la voix qui guérit1 800x800 Aujourd’hui et après nombre de recherches en France et à l’étranger dans ce domaine, on s’aperçoit que la voix est un outil extraordinaire. Elle stimule et met en marche un laboratoire du corps au niveau cellulaire, et en particulier au niveau des glandes endoctrines que la médecine dite classique ne souhaite pas entrevoir, du moins en Europe.

Il faut maintenant dépasser le stade de la simple thérapie douce et sortir la musicothérapie et d’autres thérapies de cette nébuleuse. Il y a une difficulté qui consiste à établir une norme, à être cohérent et avoir un langage crédible vis à vis des médecins ou des thérapeutes qui sont parfois intéressés par ces nouvelles techniques d’art-thérapie.

Je sais parfaitement que dans mes expériences en musicothérapie et en yoga du son, les défenses immunitaires sont stimulées.

Tout doit se vérifier par l’expérience que l’on en a. Si on est porté par la voix, que l’on participe à un groupe vocal, que l’on arrive fatigué et que l’on ressort en pleine forme, c’est bien qu’il s’est passé quelque chose tant au niveau psychique que physique !

 

Vous travaillez le son en tant que vibration ?
P.Barraqué : Oui, je parle plutôt de résonance. En Inde, on dit que le son est intéressant tant dans sa préparation que dans sa prolongation. Emettre un son à tue-tête ou chanter « OM » pendant des jours n’a pas un intérêt palpitant. Par contre, dans sa préparation mentale et sa prolongation dans le silence, c’est là que la résonance prend une tout autre dimension.

Livre La Voix qui guérit Philippe Barraqué Une projection vocale est également très puissante. Si vous faites l’expérience de chanter dans une chorale, et que vous recevez les sons sur votre colonne vertébrale des ténors ou des barytons qui sont derrières vous, ça n’est pas innocent, il y a une stimulation ; moi je parle d’acupuncture vocale ! D’ailleurs dans la méthode La Voix qui guérit, je projette des sons sur des zones particulières qui sont des points d’acupuncture. Là encore, il faut des règles et une éthique, stimuler des points n’est pas anodin ! Si on ne respecte pas les signaux du corps, les effets peuvent êtres contraires et néfastes.

 

Dans votre dernier opus, Chants thérapeutiques sacrés, outre l’effet de l’apaisement, c’est aussi votre posture d’ancrage nécessaire au son que vous transmettez, qu’en est-il ?

P.Barraqué : J’ai réalisé ce CD dans l’œil du cyclone ! Depuis quelques années je travaillais dans la difficulté et côtoyais la violence des quartiers « difficiles » et l’accompagnement de personnes en fin de vie ou malades. La relation à la violence, la pacification de l’esprit, je les ai vécues au quotidien mais pas toujours de manière Zen. Donc il était nécessaire pour moi de garder un axe, un centrage durant une période très troublée. Ce CD est comme une bulle d’oxygène qui permet de s’apaiser, de se recentrer et d’en ressortir ressourcé quelle que soit la situation. Et ça fonctionne très bien!


On sent deux parties bien distinctes à l’écoute, deux paliers.

P.Barraqué : Oui, on retrouve dans la première partie une notion d’apaisement de la souffrance à l’écoute des titres comme Tara ou Je prends refuge. La seconde partie va plus vers une note christique. Certains chants sont en basque, transmis par des moines. Ils ont été revisités par du chant harmonique ou une voix a cappella.


Vers quel projet  vous dirigez –vous aujourd’hui ?

P.Barraqué : Avec ce dernier CD, la boucle est bouclée dans ce domaine, j’ai maintenant envie de refaire de la création et de me produire sur scène. Une dimension artistique à partager.

Je souhaite aussi accueillir de plus petits groupes de stagiaires pour des retraites en Province, et bien sûr, continuer d’expérimenter les fréquences thérapeutiques.

 

- Entretien réalisé par Rezozen

 

CD Chants thérapeutiques sacrés CD Chants thérapeutiques sacrés disponible dès maintenant : www.planetevoix.net

Le blog de thérapie vocale - Tous droits réservés 

 

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de thérapie vocale™
  • Le blog de thérapie vocale™
  • : Se servir de sa voix comme outil de guérison, découvrir ce qui résonne profondément en vous, chanter l'être dans tous ses possibles, le blog de thérapie vocale de Philippe Barraqué, musicothérapeute, docteur en musicologie, vous convie à explorer les arcanes secrètes de la voix et la puissance curative des sons.
  • Contact

Recherche

Liens